8 signes auspicieux

signes auspicieuxLes huit symboles de bon augure ornent fréquemment les murs des temples tibétains. Il existe huit de ces symboles: la conque dextrogyre, la bannière victorieuse, le parasol, la roue, les poissons d’or, le nœud sans fin, le lotus, le vase au trésor.?Ces symboles de bon augure sont des éléments de l’interdépendance ayant la capacité de favoriser le bonheur dans la vie présente et une heureuse destinée dans le futur.

dn152La bannière de la victoire : Elle symbolise la victoire des trois portes (corps, parole, esprit) sur les obstacles, nuisances et négativités.

dn134La conque blanche : Elle symbolise les sons mélodieux, harmonieux et apaisants des enseignements philosophiques qui s’accordent aux différentes tendances, intelligences et potentialités des êtres. Elle leur rappelle qu’il faut suivre un chemin spirituel pour réaliser leur libération et celle des autres êtres.

dn129Le noeud d’éternité ou noeud sans fin : Il symbolise l’interdépendance de la doctrine et des affaires séculières, l’union de la sagesse et de la méthode. Ultimement à la libération, il symbolise la sagesse et la grande compassion indissociablement unies.

dn136La précieuse ombrelle : Elle symbolise les activités justes et nobles qui protègent les êtres des maladies et évènements contraires.

dn149Le vase aux trésors : Il symbolise une précieuse pluie sans fin de bonheur : une longue vie, des richesses, la prospérité, tous les bienfaits transitoires de ce monde et ceux, ultimes, de la libération.

dn150Les deux poissons d’or : Ils représentent les vies auspicieuses de tous les êtres dépourvus de peur, sachant éviter les dangers tels que l’océan du Samsara, sans liberté. Ils peuvent, tout au contraire, transiter spontanément, sans contrainte, « tout comme un poisson dans l’eau » évoluant en toute liberté. Ils sont richesse, prospérité et liberté universelle.

dn137Le lotus : Il représente la parfaite purification des travers, des défauts, négativités, passions néfastes du corps, de la parole et de l’esprit. c’est l’image du plein épanouissement des activités justes amenant à la libération.


La roue du Dharma :
Elle symbolise les trois cycles d’enseignements primordiaux du Bouddha historique. les discours, les réalisations obtenues par l’étude et la pratique, permettent aux êtres d’obtenir les bonheurs provisoires et ultimes.

Les huit symboles réunis en un seul : L’origine de ces symboles n’est pas très claire, mais on les retrouve dans des textes très anciens de l’Inde. Il apparaît qu’il y a un parallèle avec le Bouddha:

la parole du Bouddha est comparable à la conque,

sa tête au parasol,

son corps à la bannière de la victoire,

ses yeux aux poissons d’or,

son cou au vase au trésor,

sa langue au lotus,

son esprit au nœud sans fin,

la plante de ses pieds est marquée par une roue.