Drapeaux de prière

drapeauxp1Improprement appelés «  drapeaux de prière  »  ces pièces de tissus imprimés sont de deux sortes : les premiers sont les loungta ou « chevaux de vent » sont des  guirlandes de petits rectangles de tissu imprimés de différents mantras ou de textes sacrés. Ils sont souvent de cinq couleurs : bleu, blanc, rouge, vert et jaune (ou parfois orange) représentant les 5 éléments. Ils sont considérés comme des porte-bonheur possédant la capacité d’écarter les difficultés. Leur nom vient du cheval (Ta en tibétain) imprimé sur la plupart d’entre eux, ce cheval est représenté portant les Trois Joyaux : le Bouddha, le Dharma (ses enseignements) et la Sangha (la communauté bouddhiste). Les seconds sont nommés darchok : longues bannières de tissu, accrochées à des mâts de trois à cinq mètres de haut. Ces bannières de couleurs variées présentent des textes sacrés.

Significations des couleurs (dans l’ordre, le bleu étant toujours en haut, vers le ciel) :

bleu : la voûte céleste, l’éther

blanc : l’air, les nuages

rouge : le feu

vert : l’eau

jaune (ou orange): la terre

Le vent qui souffle caresse au passage les formules sacrées imprimées et les disperse dans l’espace, les transmettant ainsi à tous ceux qu’il touchera dans sa course.