Le moulin à prières

moulins1« Moulin à prières » est un terme impropre couramment utilisé en occident. Le véritable nom tibétain est « Mani Khor Lo », autrement dit « la roue de Mani » ou « moulin à Mani ». Le Mani est le nom que l’on donne traditionnellement au Mantra « Om Mani Padme Hum » au Tibet (Mantra du Boddhisatva de la compassion). Ce Mantra est inscrit en principe sur le pourtour du moulin et est imprimé des centaines ou des milliers de fois sur un rouleau de papier se trouvant à l’intérieur d’un cylindre de bois ou de métal disposé sur un axe lui permettant de tourner.

Lorsqu’on fait tourner un moulin à « Mani », l’on fait tourner symboliquement la roue du Dharma, la loi bouddhique, autrement dit on diffuse les enseignements du Bouddha. On dit aussi qu’en faisant tourner ces roues de Mani, on diffuse le Mantra dans les airs des milliers de fois comme si le récitant l’avait lui-même prononcé.

moulins2Il existe des moulins de Mani de différentes tailles (certains peuvent être très gros) soit disposés en murs, alignés en grand nombre, soit sur un manche et dans ce cas on le fait tourner en agitant le poignet.