Récits de voyage

dn17 dn17bis

Ce sont les récits les plus connus de l’exploratrice, «Au pays des brigands gentilshommes» (1933), relate le parcours qui mena la caravane de l’exploratrice de Kumbum à Jakyendo, premières tentatives infructueuses pour atteindre Lhassa. Nous sommes au cœur de l’aventure et apprenons mille détails sur les coutumes locales et les habitants, villageois et nomades, religieux et laïcs, brigands et soldats, au gré de rencontres, de légendes ou d’anecdotes bien réelles…

dn18 dn18bis

Le «Voyage d’une Parisienne à Lhassa» rend compte de sa stupéfiante randonnée pédestre à travers le plateau Tibétain, vers la capitale interdite, déguisée en vieille mendiante tibétaine, accompagnée de son fils adoptif, le Lama Yongden. Publié en 1927 à New York, à Londres et à Paris, c’est un succès mondial traduit en anglais, allemand, espagnol, tchèque, danois, suédois, néerlandais, italien, polonais…

 

dn19 dn19bis

Plus tardif, écrit en 1940 lors de son séjour forcé à Tatsienlou, «Sous des nuées d’orages», décrit le début de son dernier séjour en Chine, ainsi que la fuite devant l’avancée des Japonais en 1937-1938. La narration est vive et nous partageons les angoisses d’Alexandra dans sa fuite éperdue devant les troupes japonaises. Son témoignage est aussi passionnant sur le plan historique.

 

dn7 dn8

«A l’ouest barbare de la vaste Chine  » (1947) et «  Le vieux Tibet face à la Chine nouvelle  » (1951) décrivent différents aspects de la vie quotidienne des Tibétains et de quelques minorités vivant en Chine. Alexandra y fait constamment référence à ses propres expériences et aux contacts qu’elle a eus avec les autochtones. D’où un style vif et plaisant. L’ancienne Chine comme le Tibet authentique ayant disparu, ces textes apparaissent aujourd’hui très précieux. «  Reporter-orientaliste  » selon sa propre expression, Alexandra David-Néel rapporta des témoignages passionnants sur les mœurs des pays où elle séjourna.

EB.4.8

La compilation de ces 5 livres de voyage existe sous le titre : « Grand Tibet, vaste Chine ».

 

dn21bis dn21

Rédigé en 1949, «Au cœur des Himalayas, le Népal» fourmille d’anecdotes pittoresques qui se sont produites en 1913, lors de son passage sur les lieux de naissance du Bouddha Gautama. Nous découvrons le Népal archaïque du début du XXème siècle, les grands sites de la vallée de Katmandou, les moyens de transport singuliers allant de la chaise à porteurs au palanquin, en passant par la caravane d’éléphants… Preuve qu’une écrivaine de 81 ans peut garder une mémoire excellente  et produire un récit pétillant d’un récit vieux de 36 ans.

 

dn20ter dn20bis

Ecrit à 83 ans, «L’Inde où j’ai vécu- Hier, aujourd’hui, demain» vaudra à Alexandra un prix littéraire à 100 ans. Dans cet ouvrage constamment réédité, l’évocation du sous-continent est d’autant plus passionnante qu’Alexandra a constaté elle-même l’évolution des mentalités entre son premier long séjour en 1912 et le dernier en 1945-1946. Son recul par rapport aux évènements, la sûreté de son analyse témoignent d’une immense intelligence.