Romans tibétains

dn14 dn14bis

Ce Tibet mystique si cher à Alexandra est édité en un seul volume et regroupe 4 textes dont le «  Mystiques et magiciens du Tibet  » (1929) qui nous plonge au cœur des pratiques religieuses du Toit du monde et des phénomènes mystérieux que l’on observe là-bas. Nous sommes entraînés vers un étrange qui devient accessible…

 

dn3 dn3bis

«Le Lama aux cinq sagesses», écrit par Yongden (1929), est un magnifique conte initiatique ayant pour cadre le Tibet traditionnel populaire. Aventures, spiritualité, ethnologie, amour, poésie, pittoresque, tout est là pour rendre palpitant un texte qui n’a pas d’âge.

 

dn4 dn4bis

L’auteur présente «Magie d’amour et magie noire» (1938) comme un roman basé sur un témoignage réel. Le terme de roman a été retenu pour que les lecteurs ne soient pas effrayés, explique Alexandra, par l’évocation de pratiques si terribles qu’elles paraissent à peine croyables  : celles de la recherche de l’immortalité par les mangeurs de souffles vitaux  !

 

dn5 dn5bis

«La puissance du néant» (1954), dernier ouvrage de la trilogie romanesque, se lit comme un roman policier tout en portant lui aussi un enseignement d’ordre spirituel. Yongden laisse le soin au lecteur d’en découvrir le sens.

EB.4.4

La compilation de ces 4 livres existe sous le titre : « Dieux et démons des solitudes tibétaines ».