Jeunesse

Louise-Eugénie-Alexandrine-Marie David naît le 24 octobre 1868 à Saint-Mandé, localité située près de Vincennes, à l’est de Paris. Son père, Louis David, républicain opposé à Louis-Napoléon Bonaparte depuis le coup d’Etat de 1951, est exilé à Louvain (Belgique) où il rencontre Alexandrine Borgmans, qu’il demande en mariage.

Suite à l’amnistie des proscrits, le couple s’installe en France où leur fille naît 16 ans après leur mariage. En 1874, la famille retourne en Belgique et s’installe à Ixelles, au sud de Bruxelles. La fillette se passionne pour les romans d’aventures dont ceux de Jules Verne où elle trouve ses premiers héros, d’intrépides voyageurs. Les livres de religion et de philosophie retiennent bientôt son attention.

Jeune fugueuse, elle s’échappe à plusieurs reprises pour découvrir de nouveaux horizons, dans le bois de Vincennes (à 5 ans), plus tard, en Hollande, en Angleterre, en Italie. Ses parents, font le choix de la placer dans un pensionnat calviniste réputé comme austère avec une éducation rigoureuse.

Aimant la musique, elle décide de devenir artiste lyrique et entre au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles. Elle est soprano et obtient, un premier prix de « chant théâtral français », en 1889.