Alexandra David-Neel, est une exploratrice orientaliste du début du XXème siècle. Son œuvre littéraire très riche regroupe des récits de voyage, des romans, des essais sur le bouddhisme mais également une abondante correspondance avec son mari et diverses personnalités… Elle est née à Saint-Mandé, près de Paris mais pose ses valises en Haute-Provence, à Digne, en 1928.

 A son décès en 1969, elle a fait de la ville de Digne-les-Bains son légataire universel, lui léguant sa maison, ses collections, ses droits d’auteurs, et son fonds photographique.

 L’activité éditoriale se poursuit encore aujourd’hui avec notamment une bande dessinée, la création d’un Opéra et la publication d’un roman inédit pour le 150ème anniversaire de sa naissance.

 Aujourd’hui, les visiteurs sont invités à découvrir sa villa nommée Samten Dzong, « résidence de la réflexion », qui comprend sa pièce tibétaine, son lieu de travail et sa chambre. Cet ensemble témoigne de la simplicité dans laquelle elle vivait à Digne. Un second bâtiment permet au public de mieux appréhender sa vie et son œuvre à travers un film chronologique et deux salles d’exposition. Une boutique-librairie complète la visite pour continuer le voyage (la boutique est gérée par l’Association Alexandra David-Neel).

                                                                                           ***********

VISITES

La Maison d’Alexandra David-Neel se visite toute l’année du mardi au dimanche sur réservation (15 personnes maximum)

  • 1 visite à 10h30 sur inscriptions
  • 1 visite à 14h sur inscriptions
  • la visite de 15h30 est ouverte seulement si celle de 14h est complète.

RÉSERVATION OBLIGATOIRE par téléphone uniquement (9h-12h/13h30-17h30) au 04 92 31 32 38.

– La visite débutant par une projection, les retardataires ne seront pas admis afin de ne pas déranger la projection.

– Pensez à prévoir quelques minutes d’avance pour trouver une place de parking sur l’avenue Maréchal Juin, dans la rue René Cassin ou sur le parking du stade Jean Roland à 300 mètres de la maison.

– En cas de retard, votre place est susceptible d’être cédée à des visiteurs non inscrits.

– Sans réservation, seule la salle d’exposition temporaire est accessible en visite libre.

– Les photographies ne sont pas autorisées dans l’enceinte du musée.

 

Voir tous les articles

Nos partenaires